Nulle, nuls, archi nuls !

La croissance du PIB réel de la France a été quasiment nulle au 2° trimestre par rapport au premier mais en fait elle a été en baisse de 100 millions d’euros soit -0,06 % en taux annualisé ! … alors que celle des Etats-Unis avec 3,9 % a été légèrement supérieure à sa tendance lourde,

Document 1 :

La croissance américaine a été handicapée par un premier trimestre exceptionnellement très froid qui a paralysé les producteurs et les consommateurs alors qu’inversement la croissance allemande a été exceptionnellement très forte grâce à un hiver particulièrement doux, ce qui perturbe ce type de statistiques car elles sont corrigées des variations saisonnières habituelles.

D’une année sur l’autre, la croissance française est là encore quasiment nulle à +0,1 % tandis que celle des Etats-Unis a été de 2,4 % c’est-à-dire proche de son potentiel optimal sans inflation et celle de l’Allemagne de 0,8 %,

Document 2 :

Sur la longue période, la croissance française tend clairement vers zéro

Document 3 :

tel est le résultat de 30 ans de socialisme larvé en France contre le retournement impulsé par les Reaganomics au début des années 80 aux Etats-Unis,

Document 4 :

Depuis le 1° trimestre 1983, le PIB français n’a augmenté que de 75 % contre 143 % aux Etats-Unis !

Les dépenses de consommation des ménages (271,5 milliards d’euros au 2° trimestre) ont été inférieures à ce qu’elles étaient au dernier trimestre 2010. Au moins trois ans et demi de serrage de ceinture !
Pire encore : les investissements des ménages (23,7 milliards) ont été inférieurs à ce qu’ils étaient au dernier trimestre de… 1999 ! Au moins 15 ans de serrage de ceinture !

Les Français peuvent être satisfaits de ces chiffres car les dépenses des administrations publiques (147, 1 milliards au 2° trimestre) augmentent de 1,5 à 2 % par an, ce qui prouve une fois de plus la supériorité du modèle social français vanté par la nomenklatura de droite et de gauche qui en profite !

Demain, c’est le 15 août, ça va : tout le monde est en vacances, ça baigne.

12 réflexions sur “Nulle, nuls, archi nuls !”

  1. Bonjour,

    Entendu sur FIP (radio d’état) à 15h50 ce jour au flash info: “L’économie française a recommencé à créer des emplois au 2ème trimestre: près de 15300 emplois ont en effet été créés dans …. l’intérim au cours de ce trimestre!” (les pointillés sont de moi)
    Certes, on n’écoute pas FIP pour ses flashs infos mais tant qu’un journaleux sera capable de sortir une telle billevesée (je reste poli), ce pays n’est pas prêt de sortir du gouffre dans lequel ses politiques l’ont installé. La négation du réel devient une marque de fabrique dans ce pays.
    Merci pour vos billets. Celui-ci a retenu mon attention: http://www.contrepoints.org/2014/08/14/177061-cette-dette-publique-que-lon-nous-cache. Je n’ai pas compétence pour apprécier la pertinence des travaux de l’auteur mais si ce qu’il dit est vrai (et je trouve que beaucoup d’éléments du puzzle ont tendance à le corroborer), les surlendemains vont être difficiles.

    Bonne soirée

    1. Oui… J’avais fait de telles études à ce sujet il y a quelques années mais ça n’intéresse personne…
      Une solution oubliée dans cet article : la vodka, c’est ce qui marche le mieux en URSS maintenant !

      1. “Une solution oubliée dans cet article : la vodka”

        Et les putes, Monsieur Jean-Pierre Chevallier, vous oubliez les putes…

        “The hammer finally hit for Europe when overnight both Germany and France reported Q2 GDP prints that missed expectations, the first actually contracting at a 0.2% rate with consensus looking for -0.1%, while France remained flat vs expectations for a tiny 0.1% rise. As a reminder, this GDP is the revised one, which already includes the estimated contribution of drugs and prostitution, suggesting the actual underlying economic growth is far worse than even reported.”

        Source : http://www.zerohedge.com/news/2014-08-14/here-comes-european-triple-dip-negative-german-gdp-sends-bunds-under-1-first-time-ev

          1. Mr Chevallier, à juste titre, vous ne manquez pas de nous éclairer techniquement sur les manipulations diverses et variées des différentes structures bancaires et autres institutions de régulations.

            Toutefois, il me semble que ces manipulations sont une “nécessité”, particulièrement en France qui est le pays dans lequel une fuite générale face aux valeurs du travail s’est inconsciemment et collectivement développée.

            Personnellement, je pense que les forces vives qui en ont les moyens – patrimoine, réseau humain, ambition, esprit d’entreprise – ont raison de quitter ce pays suicidaire et… criminel !

            Perso, je fais trimestriellement trois chèques à l’URSSAF – entre autres, pas qu’à l’URSSAF – pour les 3 entreprises que je co-gère et, sachant que les caisse sont vides, sachant que les inactifs n’en ont jamais assez de leurs rentes de situation et de leur propension à donner des leçons de morale à l’envers, j’avoue être à 6 mois d’une liquidation et d’un exil mérité après 11 années de travail à 65 heures en moyenne par semaine, Ceci sans RTT, sans prendre tous mes congés, sans toucher de dividendes, avec un salaire qui n’excède pas de 25% le salaire le plus bas de mes collaborateurs (ingénieurs) et sans treizième mois.

            Amicalement.

  2. Pas d’inquiétude à avoir. Nos dirigeants sortent de Hec, Ena, Sup de Co etc… Les cabinets d’audit valident la sincérité, la justesse des comptes des banques. Tout va bien. Les Français ont de la chance d’être en de bonnes mains et d’avoir des banques performantes et formidables comme la Dexia.

  3. C’est un bonheur de venir ici…

    La France qui a choisi “La route de la servitude” s’effondre…. quelle tristesse de voir un pays aussi plein de talenst et de genie se ratatiner comme une vieille savate. Quel malheur. QUand la revlution liberale va s’abattre sur le pays, tout un tas de feignants et d’assistes vont etre en etat de choc comme dans les 90s les damnes de la terre lors de l’effondrement du bloc communiste.

    Mais je me pose une question… a un moment donne avec une croissance aussi robuste aux USA et de tels ecarts de croissance entre les USA et la zone Euro, la FED va sans doute relever son taux directeur…J’ai entendu dire debut 2015. Quel effet sur les OAT ? Juste une question comme ca 🙂

    Merci M. Chevallier
    Stef

    1. ” tout un tas de feignants et d’assistes vont etre en etat de choc comme dans les 90s les damnes de la terre lors de l’effondrement du bloc communiste.” : que le dieu du travail – s’il existe – vous entende !

      Amicalement.

Répondre à H. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *