Petits Suisses, grands vainqueurs ?

Les petits Suisses sont d’une certaine façon les grands vainqueurs de la crise en €URSS…

En effet, la BNS vient de publier son bilan mensuel fin août qui montre que les devises détenues ont bondi de 49 % par rapport au mois précédent pour atteindre 280 milliards de francs,
Document 1 :

La crise en €URSS a fait affluer les capitaux en Helvétie, avec d’abord une première vague au printemps 2010 et à partir d’août dernier alors que les devises stagnaient à 50 milliards de francs depuis le début de la série publiée par la BNS (1996).

A titre ce comparaison, les 300 millions d’Euro-zonards n’ont que 136 milliards d’euros de devises au dernier bilan de la BCE !

Cerise sur le gâteau : les capitaux propres de la BNS ont miraculeusement bondi à 30 milliards de francs mais… avec une chute de 66 milliards de créances !
Document 2 :

Les turbulences financières provoquées par l’€URSS sont difficilement gérables.

2 réflexions sur “Petits Suisses, grands vainqueurs ?”

  1. intéressant votre blog. Pouvez vous expliquer plus en détail le mécanisme de création de CHF qui servent à acheter ces EUR par la BNS ? a quel endroit de son passif cette création apparait (je ne comprend pas bien ce que sont les “propres créances”) ?
    autre chose : lorsque la BNS dit que ce n’est pas grave d’avoir des fonds propres négatifs, est-ce que cela veut dire que la contrepartie derrière les CHF que nous possédons n’est plus là (nos francs vaudraient moins, ce qui pourrait massivement augmenter l’inflation que la BNS a pour mission principale de contenir) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *