Super promo : Grèce, Portugal…

Les pays arabes, c’est fini, terminé pour les vacances de la nomenklatura comme pour le peuple.
L’avenir, c’est le Club Med avec la Grèce et le Portugal en super promo pour cet été après la chute de la drachme et de l’escudo.
Le soleil, la mer, palmes indispensables pour passer d’une ile grecque à une autre, masque pour voir le fond de près, le tout pour une bouchée de pain, le problème sera alors d’en trouver. Régime sportif et amaigrissant en prime. Les vacances idéales.

Depuis le 13 avril, l’écart des rendements entre les bons à 10 ans du Portugal et ceux du Bund bondit,
Graphique 1 :

Cliquer sur les graphiques pour les agrandir.

La Grèce et le Portugal sont déjà hors de toute réalité, dans un autre monde que celui de l’euro-système.

Depuis le début du mois de mai, rien ne va plus pour l’Espagne où la dévaluation potentielle par rapport au Bund est de l’ordre de 80 %,
Graphique 2 :

Il en est de même avec l’Italie avec un écart de 60 % environ, ces deux pays étant dans une situation comparable à celle de l’Argentine fin 2001 avant la sortie de son arrimage par rapport au dollar (US$),
Graphique 3 :

Le franc français n’est pas épargné avec un écart qui tend vers 15 %, ce qui correspond à une grosse dévaluation dans le style de ce bon vieux Bretton Woods,
Graphique 4 :

Les rendements des Notes à 10 ans sont passés sous leur tendance lourde, ce qui ne présage rien de bon,
Graphique 5 :

Seul point positif : l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans reste élevé, ce qui signifie que la croissance restera élevée pour les trimestres à venir, aux Etats-Unis du moins,
Graphique 6 :

Axel Weber a mieux anticipé que moi le point de rupture de l’euro : il a démissionné le 11 février avec effet au 1° mai car il a estimé que c’est à ce moment là que l’euro l’atteindrait, à 1,50 $.
Depuis cette date, l’euro est en survie dans l’attente de l’issue fatale.

En attendant l’été, week-end surprises en promotion dans ces pays avec le Spiegel et EasyJet.

Enfin, les Turcs doivent savourer leur revanche : hors de l’euro-système, ils sont en train de dépasser de loin leur voisin et rival.

Cliquer ici pour lire mon article sur la démission d’Axel Weber.

5 réflexions sur “Super promo : Grèce, Portugal…”

  1. Mardi 10 mai 2011 :

    Quand la France lance un emprunt à 6 mois, elle doit payer un taux d’intérêt de 0,837 %.
    Et la Grèce ?
    Mardi 10 mai 2011, la Grèce a lancé un emprunt à 6 mois : la Grèce a dû payer un taux d’intérêt de … 4,880 % !

    Les taux sont en hausse : c’était 4,800 % lors de la précédente émission en avril, et c’était 4,750 % en mars.

    http://www.obliginfos.fr/2011/05/10/la-grece-place-1625-milliard-deuros-de-dette-a-6-mois-taux-en-hausse/

  2. bonjour.Mr Arfeuil, vos posts deviennent insupportables.Tout le monde les a ces taux et Mr Chevallier fait le point régulièrement,pas la peine d’inonder tous les sites.postez des articles interessants plutot.merci

  3. fonds de garantie des assurances vie 500 000 000 €
    garantie individuelle 70 000 €
    nombre indemnisables 7143 pékins
    Courrez pour ne pas être le 7144°

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *