Tea Party contre idiots nuisibles

Malgré la propagande intense menée dans tous les médias par les journaleux et bonimenteurs, les Républicains, menés par les militants du Tea Party, ne capitulent pas : ils défendent ardemment les intérêts des Américains en exigeant que les Démocrates baissent les dépenses publiques sans augmenter la dette.

Dans cette perspective, les capitaux se réfugient sur les Notes à 10 ans dont les prix montent et les rendements baissent en quittant les placements en actions et l’obligataire court dont les prix baissent et les rendements montent (le 3 mois est passé de 0,30 % lundi à 0,51 % mardi et le 1 mois de 0,15 à 0,30 %),

Document 1 :

L’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans a lui aussi baissé à 2,25 %

Document 2 :

ce qui contribue à casser le cycle qui risquait de devenir trop haussier et donc à ralentir la croissance du PIB,

Document 3 :

Comme je l’ai déjà écrit, les idiots nuisibles deviennent miraculeusement utiles en cassant les cycles qui étaient initiés précédemment par la Fed pour le plus grand profit des Américains.

6 réflexions sur “Tea Party contre idiots nuisibles”

  1. espérons que les économes arrivent à contrer les dispendieux……….que les usa fassent défaut……..et que les autres états suivent………..le monde pourra ainsi redémarrer dans la confiance.

  2. Les précédentes coupes automatiques qu’Obama annonçait comme devant casser la croissance n’ont eu en fait aucun impact sur celle ci
    Espérons que le Tea Party ne capitule pas car la partie qui se joue est très importante
    En effet, si les USA appliquent des coupes budgétaires sérieuses, l’Europe et surtout notre Leader minimo devront suivre sauf à connaître un décrochage violent des taux obligataires : la seule chose capable de calmer leur folie dépensière
    Vivement que l’on réduise aux silence : dans le désordre, Piketti, les économistes atterrés, l’ensemble de notre classe politique …qui ne savent que chanter les louanges du déficit public et du tout toujours plus de fonctionnaires

  3. Au Tea Party, ce sont beaucoup de partisans du standard or et des anti Fed rabiques. Des gens très censés donc !

    @Rémy : le monde occidental, aveuglé par les lumières du keynésianisme durant tant de décennies, est cuit. Austérité = creusement de la dette “à la grecque”, dépenses = creusement de la dette à l’américaine, à la japonaise, à l’européenne. “Tout est simple”. Il n’y a pas de porte de sortie sans douleur, le point de non retour a été franchi.

Répondre à bertrand Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *