Crédit Immobilier de France (CIF) 2° trimestre… 2011 !

Le Crédit Immobilier de France (CIF) demande que l’Etat le sauve en lui apportant sa garantie car il ne peut plus emprunter sur les marchés des capitaux.

Il a pourtant un multiple d’endettement, leverage en anglais, meilleur que ceux des 3 plus grosses Gos banques françaises : aux alentours de 24 ce qui correspond à un ratio Tier 1 réel de 4 %,

Document 1 :

CIF10 Q210 Q411 Q2
Liabilities40,15238,7940,021
Equity1,6111,631,621
Leverage (µ)24,923,824,7
Tier 1 (%)44,24,1

Sommes en milliards d’euros.

Oui mais les Gos banques sont trop grosses pour que l’Etat français les laisse tomber. Elles bénéficient donc de fait d’une garantie implicite de l’Etat, ce qui s’est déjà produit lors du plus fort des turbulences financières.

Le Crédit Immobilier de France était jusqu’à présent indépendant, donc vulnérable.

Une fois de plus, les responsables de l’Etat, qu’ils soient de gauche ou de droite (il n’y a pas de différences entre eux) n’hésitent pas à engager la responsabilité des contribuables alors que toute personne sensée disposant de capitaux refuse de les prêter à cet établissement qui n’est pas fiable.

Un des organes de la propagande de la nomenklatura est rassurant : Le Figaro écrit que Ce nouveau sauvetage, en outre, ne devrait pas coûter d’argent au contribuable car le CIF est fortement capitalisé, avec 2,4 milliards d’euros de fonds propres. Les pouvoirs publics, au contraire, pourraient même réaliser un gain, au final, car les actifs de la banque sont de bonne qualité.

Le dernier bilan que publie le CIF est celui du 2° trimestre… 2011,

Document 2 :

L’ardoise de l’Etat augmente donc de quelques milliards d’euros, ce qui n’est pas visible actuellement dans les comptes mais ce sera bien réel un jour, mais ce sera alors trop tard.

Cliquer ici pour lire le dernier rapport financier publié par le Crédit Immobilier de France (CIF).

12 réflexions sur “Crédit Immobilier de France (CIF) 2° trimestre… 2011 !”

  1. Merci et excellente idée d’analyser les immobilières…

    On pourrait avoir le même chose sur le Crédit foncier de France et les autres banques de l’immobilier ?
    J’ai beau chercher, je ne trouve pas lebilan comptable du crédit foncier de france.
    Ils y a que des communiqués de presse… à moins que le bilan ne soit en en voie de dépot…

          1. Oui oui, je sais, c’était pour répondre au premier post “de maisonnator”.

            Je connais assez bien la boutique. Par contre, grosse interrogation qui subsiste : le nouveau DG (Deletré) est quand même l’ancien DG de DEXIA, période faste !!!! (2006-2008). Après, il réintègre l’inspection générale des Finances et revient à la direction international et outre-mer de BPCE. Et là, miracle, in reprend un rôle de DG au Crédit Foncier… son parcours parle pour lui, ses réussites aussi, sans aucun doute… (doit-on préciser qu’il a fait polytechnique et l’Ena ?).

            http://www.bpce.fr/a-la-une/actualites/gouvernance/bruno-deletre-est-nomme-directeur-general-du-credit-foncier-3796

        1. merci Julien…

          y’a tout un tas d’escroqueries dans leur prospectus…

          Marrant qu’ils utilisent encore Bale II…

          et font référence à des notations Aaa de l’année 2008 (comme si le temps s’était arrêté juste avant la crise)

          cela permet d’afficher un hallucinant 8,7% de tiers core one

          chiffre ubuesque… puisque avec 2,5 Milliards de fonds propres… grâce au renflouement extraordinaire de novembre 2011 pour 136 milliards de dettes…. soit un levier de 54
          pire que les péquenots du crédit agricole

          Voila la Taunus corp française….

          crédit foncier, la banque qui vit toujours comme en 2008…

  2. Comme disais un ministre français ce ne sont pas les grandes banques qui posent ou qui ont posé des problèmes,mais bien les petites inconnues du public,est je crois qu’il a raison.

    1. Voilà une excellente nouvelle au moins! ça me rassure vu que je viens d’envoyer le TIP pour payer mes impôts aujourd’hui: au moins je sais pour quoi je paie… ou non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *