Croissance zéro et € crise

La croissance du PIB est bien à zéro aux Etats-Unis en ce 3° trimestre 2011 comme le confirme le PMI manufacturier qui est tombé à 50,9 en juillet, confirmant les conclusions de mon analyse de l’évolution des agrégats monétaires,
Graphique 1 :

La croissance en Europe et en France dépend de celle des Etats-Unis, elle est à zéro, voire négative avec un PMI à 50,4.
La situation est pire encore dans les pays de la zone euro les plus touchés par l’€ crise.

3° indicateur confirmant cette croissance zéro : les rendements des Notes à 10 ans sont tombés à 2,7 %. L’€ crise 2011 est la répétition de celle de 2010, a priori en pire,
Graphique 2 :

L’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans est lui aussi tombé sous sa limite critique de 2,5 %,
Graphique 3 :

Deutsche Bank et d’autres investisseurs continuent à se débarrasser de leurs bons du Trésor italien (6,124 %) dont l’écart par rapport au Bund (2,415 %) a bondi à 153,6 % aujourd’hui 2 août lors de l’ouverture de la séance américaine,
Graphique 4 :

Idem pour les bons français (à 3,171 %) dont l’écart a atteint un record de 31,3 %,
Graphique 5 :

La communauté financière euro-zonarde a tort de faire remonter l’euro par rapport au dollar : elle accentue les difficultés des entreprises de la zone euro sans pouvoir sauver ses big banks dont les cours ont baissé au niveau de l’€ crise de 2010. La situation est irrattrapable.

L’été est chaud dans la zone euro. Les malheureux euro-zonards ont tort de bronzer idiot…

11 réflexions sur “Croissance zéro et € crise”

  1. Mercredi 3 août 2011 :

    Le ministre italien des Finances Giulio Tremonti a commencé mercredi un entretien avec le chef de file de la zone euro, Jean-Claude Juncker, à Luxembourg, alors que son pays est soumis à de fortes pressions des marchés.

    M. Tremonti n’a fait aucune déclaration lors de son arrivée, vers 08H00 GMT, à la résidence du Premier ministre et ministre des Finances luxembourgeois.

    L’Italie, troisième économie de la zone euro, est sous la pression des marchés, comme les autres pays fragiles de la zone euro, et le but de cette rencontre est notamment d’endiguer la panique, même si Bruxelles a exclu toute discussion sur un plan de sauvetage pour l’Italie ou l’Espagne.

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=034236591f64ea1df18b5e21049a273e

  2. Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF) : quels sont les Etats qui apportent le plus de garanties ?

    Réponse :

    1- L’Allemagne apporte une garantie de 119,39 milliards d’euros, soit 27,13 % du FESF.

    2- La France apporte une garantie de 89,66 milliards d’euros, soit 20,37 % du FESF.

    3- L’Italie apporte une garantie de 78,78 milliards d’euros, soit 17,90 % du FESF.

    4- L’Espagne apporte une garantie de 52,35 milliards d’euros, soit 11,89 % du FESF.

    5- Les Pays-Bas apportent une garantie de 25,14 milliards d’euros, soit 5,71 % du FESF.

    6- La Belgique apporte une garantie de 15,29 milliards d’euros, soit 3,47 % du FESF.

    7- La Grèce apporte une garantie de 12,39 milliards d’euros, soit 2,81 % du FESF.

    Autrement dit :

    Pour sauver les Etats européens surendettés, les Etats européens ont décidé de créer un Fonds de sauvetage, mais ce sont les Etats européens surendettés qui apportent des dizaines de milliards d’euros de garanties !

    Exemple : pour sauver l’Italie surendettée, l’Italie surendettée apporte 78,78 milliards d’euros de garanties au FESF !

    J’éclate de rire !

    C’est du pipeau, ce FESF !

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0201534442871-les-quatre-questions-sur-les-nouvelles-fonctions-du-fonds-europeen-de-stabilite-financiere-199279.php

  3. Bonjour,

    Dans votre billet du 25 juillet dernier, vous faisiez apparaître un superbe graphique où l’on voyait que B2 avait réussi à maintenir un tx de croissance supérieur à 2% là où son prédécesseur avait échoué, se contentant, si l’on peut dire, d’initier une série de cycle mêlant croissance et récession initiée sur des période de 6 ans (https://chevallier.biz/2011/07/e-crise-usa-et-marches/). Conformément à vos analyses, la croissance US subit actuellement un coup d’arrêt (https://chevallier.biz/2011/07/zone-euro-et-monetarisme-juin-2011/ et https://chevallier.biz/2011/07/amerique-vieille-europe-et-reaganomics/ ) qui a déjà des répercussions désagréables (pas sûr que nos dirigeants passent de bonnes vacances) en Europe. Si je vous suis, cette récession aurait été voulu par B2 afin d’éliminer la vieille Europe du combat économique et de permettre à son pays de conserver son leadership: “Le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, a fait supprimer la publication des chiffres de M3 lors de son arrivée à la présidence de la Fed pour que l’on ne puisse pas déceler la bulle en M3-M2 qu’il a laissée se développer pour la faire éclater formidablement en créant un choc mondial qui a culminé lorsqu’il a provoqué (avec le gouvernement) la faillite de la banque des frères Lehman. Milton Friedman a toujours dit que l’euro ne survivrait pas à un choc mondial. B-2 l’a fait…L’action de B-2 s’inscrit dans l’orthodoxie des analyses des Reaganomics.
    L’élimination de ces concurrents européens peut se faire en ce moment de calme mondial relatif.”

    Comme vous le répétez, “L’argent sain est le premier pilier des Reaganomics, les gens de la Fed y veillent soigneusement…” Je crois avoir bien compris les rapports liant déficit commercial et balance des paiements (https://chevallier.biz/2011/07/systemes-et-parites-monetaires/), aussi je continue à m’interroger sur la dette US (sur laquelle vous ne vous étendez guère) et le psychodrame qui y est associé, ce dernier faisant la joie des principaux commentateurs hexagonaux. Cette dette, aussi importante soit-elle, est-elle aussi pénalisante qu’on le prétend pour les USA ou bien les gesticulations actuelles ne sont-elles qu’un habile contre-feu pour empêcher les européens de comprendre le piège qui leur aurait été tendu?

    Je sais que vous avez d’autres activités prenantes mais, sur ce sujet, un éclairage aussi pédagogique que les articles que je viens de mentionner précédemment serait le bienvenu . Merci d’avance.

  4. Nous voulons vendre l’Or de notre famille qui est là comme richesse familiale et nous cherchons des acheteurs à l’étranger qui peuvent l’acheter. Nous disposons au moins 175Kgs d’Or en poudre et ma famille m’a délégué pour chercher des acheteurs. Si vous êtes intéressés par ma proposition, je vous pris de bien vouloir vite m’envoyer une réponse pour que je vous envoie le détail. Dans l’attente de votre réponse, recevez mes salutations les meilleurs.

    Contact: markosa50@yahoo.fr

    We want to sell the gold of our family who is there as family wealth and we are looking for buyers abroad who can buy it. We have at least 175Kgs Gold powder has delegated to me and my family to look for buyers. If you are interested in my proposal, I took you to please send me a quick answer for me to send you the details. Looking forward to your response, please accept my best regards.

    Contact: markosa50@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *