Euro crise et commerce extérieur

Eurostat vient de publier les derniers chiffres du commerce extérieur…

Le déficit de la zone euro a augmenté sur les 4 premiers mois de 2011 pour se monter à 21,9 milliards d’euros contre 7,0 milliards sur la même période en 2010, ce qui n’est pas catastrophique.

Ce sont les déséquilibres internes qui existent au sein de la zone euro qui sont graves : sur les 3 premiers mois, l’excédent de l’Allemagne augmente en atteignant 40,6 milliards d’euros contre 37,4 milliards en 2010 alors que le déficit de la France augmente en passant de 14,4 milliards au 1°trimestre 2010 à 23,2 milliards pour la même période de 2011.

Les chiffres du déficit du commerce extérieur de la France varient considérablement d’un organisme à un autre (pour ce 1° trimestre 2011) : 11,2 milliards pour l’Insee, plus du double pour Eurostat et 19,720 milliards pour la Banque de France !

Certes, les méthodes de calcul ne sont pas identiques mais de tels écarts sont totalement anormaux. Manifestement les chiffres de l’Insee ne sont pas crédibles, ce qui confirme ce que j’en ai écrit à propos de la croissance du PIB dont le taux de croissance annoncé à 1,0 % ne correspond pas à la réalité.

Le désordre augmente dans la zone euro qui est un système fermé de changes fixes pire que celui de Bretton Woods dans la mesure où les dévaluations sont impossibles à réaliser, seule la sortie du système permettant de dévaluer une monnaie pour rétablir les fondamentaux.
Tout système fermé tend à exploser quand le désordre augmente, telle est l’une des lois de la cybernétique…

Cliquer ici pour lire le document publié par Eurostat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *