Les mécanos de la Générale 4° trimestre 2012

Incroyable mais vrai : un miracle s’est produit !
Rien à voir avec la démission du pape : les mécanos de la Générale viennent enfin de comprendre ce qu’ils font et ils publient même (enfin !) des comptes qui permettent d’avoir une image fidèle de ce qui se passe dans cette banque !

En effet, pour la première fois, du moins à ma connaissance, ils publient un tableau clair donnant le montant de leurs véritables capitaux propres, à savoir l’actif net tangible.

Il est obtenu en diminuant le chiffre des capitaux propres publié au bilan, des montants des titres exotiques (les titres super-subordonnés et autres comme je l’ai écrit… à juste titre depuis plusieurs années) et des écarts d’acquisition, comme je l’ai écrit récemment,

Document 1 :

Ainsi, le multiple d’endettement (leverage) de 24,1

Document 2 :

Société Générale2011 Q42012 Q12012 Q22012 Q32012 Q4
Liabilities1 134,3051 092,11 198,51 232,41 200,891
Equity47,06747,848,249,149,809
Leverage (µ)24,122,824,925,124,1
Tier 1 (%)4,14,44,04,04,1

… tel qu’il apparait d’après le bilan ne correspond pas du tout à la réalité,

Document 3 :

D’après le document 1, le leverage se monte en réalité à 33,1 !

Document 4 :

Société Générale2011 Q4*2012 Q12012 Q22012 Q32012 Q4*
Liabilities1 148,551 098,901 205,001 238,601 214,10
Equity32,824141,742,936,6
Leverage (µ)3526,828,928,933,1
Tier 1 (%)2,93,73,53,53

Les mécanos de la Générale ne donnent les bons chiffres que pour les bilans arrêtés en fin d’année, ceux des trimestres intermédiaires ne donnent pas une image fidèle de la réalité, ce qui est contraire aux règles en vigueur, sanctionnable et condamnable mais pas condamné, évidemment car les dirigeants des Gos banques françaises peuvent faire impunément ce qu’ils veulent en toute liberté.

D’ailleurs, l’actif ne mentionne pas les écarts d’acquisition dans le dernier bilan publié !

Document 5 :

Euh… Un petit rappel : la banque des frères Lehman a fait faillite avec un leverage de 32

Les règles comptables sont redoutables car, lorsqu’on sait décrypter correctement les comptes, il est toujours possible de savoir si tout se passe bien ou si quelque chose ne va pas quelque part.

Cliquer ici pour accéder à la page des résultats de la Générale.
Cliquer ici pour voir l’actif net tangible, page 63 du Résultat du groupe, annexe.

Cliquer ici pour voir mon article sur les comptes de la Générale du 4° trimestre 2011 et cliquer ici pour lire son complément.

17 réflexions sur “Les mécanos de la Générale 4° trimestre 2012”

  1. Sans se prendre pour des justiciers.
    Petite question: Moi qui est un compte épargne à la caisse d’épargne, est ce que je serai en mesure avec des éléments financiers et votre soutien, de porter plainte contre eux? Pourquoi ne pas le faire avec un bon avocat?

    2nde question;
    J’ai opté il y a de cela quelques années pour un crédit à taux révisable auprès d’Entenial, rachetée par crédit foncier.
    J’ai interpellé mon avocat d’affaire, qui est également mon associé sur une des entreprise que je gère, pour porter plainte, suite à un tableau d’amortissement reçu avec des mensualités de fin de remboursement , qui n’était tout simplement pas acceptable ni même remboursable, et il m’a dit que cela était envisageable mais que seul j’aurai du mal à aller au bout de la procédure.
    Alors ma question est simple, est ce que vous pensez être en mesure d’étayer de telles procédures?

    Cordialement.

    Olivier

    1. Il est impossible de gagner un procès en France contre une Gos banque ! La nomenklatura bloque tout, cf. les plaintes contre la BNP évoquées récemment dans certaines escroqueries…
      En €URSS comme en URSS, on ne peut rien faire contre la nomenklatura !

      1. Je confirme !.
        La Bnpeut peuh !, le temps très court de remettre mes comptes à O, je dégage !.
        Je me prépare à quitter ce Pays de malades atteint de maladie mentale très contagieuse !.
        Un vaccin ?….. L’avenir me le dira !.

      2. Mais si, tous les épargnants qui avaient souscrits à des OPCVM contenant du madoff ont gagnés contre leur banque, certains cabinets spécialisés dans le droit bancaire et la défense des épargnants ont eu de gros succès contre à peu près toutes les banques de la place 😉

  2. Héfaillitos, dieu grec techniquement annexé

    Merci pour les informations.

    Je relève au passage que ce tableau n’est qu’en annexe technique… ce qui veut dire que peu de gens seront allés le consulter.
    En attendant les résultats des autres banques…

    Je vous souhaite bien du courage, Magaja.

  3. Mr Chevalier,

    Permettez moi de vous dire le contraire pour une fois !!!! hihi.

    Au travers de la maison de retraite que je gère, lorsque nous l’avons reprise nous l’avons mise en RJ. Ensuite après étude avec notre avocat des comptes nous avons constaté que les banques crédit agricole, BNP, socgen, avaient accordées des crédits au gestionnaire précédent, mais ces fonds ont été destinés non pas au développement de l’établissement mais à des fins personnels, au travers de diverses société écran et parfois en direct. Les banques ont du s’asseoir sur leurs créances réclamées dans le RJ. En effet, elles n’avaient pas prises les dispositions nécessaires à la vérification de l’objet et de la destination des fonds.
    Nous avons donc gagné contre TOUTES les banques, les dettes du RJ concernant ces dernières ont totalement été toutes effacées, contre un pourcentage versé à notre avocat… à l’américaine quoi….
    Bref, nous sommes sortis du RJ en 7 ans au lieu de 15.
    Ce n’est pas du tout le même sujet je vous le concède, mais personne n’est intouchable selon moi.
    Il est certain que les montants en jeu ne seraient pas les mêmes, et que les actions collectives sont impossibles en €URSS.
    Bien dommage. Je vous concède que mon avocat à le même avis que vous….
    Ce serait peine perdue selon lui d’aller seul au front contre uen gos banque… beaucoup d’argent et d’énergie pour peu de résultats, et peut être un résultat que seul mes enfants verront.

    Merci pour votre réponse.

    Olivier

  4. Rares…et peu médiatisées.
    Ainsi j’ai, en qualité de tuteur, assigné la BNP (banque privée) qui a été condamnée par le TGI de Paris à verser à ma mère un peu plus de 50 000 € dans ce premier dossier. En approfondissant mes recherches j’ai à nouveau assigné la BNP pour un second dossier, un jugement devant intervenir en Mars.
    Notez que les pb rencontrés ont pris naissance entre Juillet 2007 et Juillet 2008…
    Sachez par ailleurs que la banque d’un monde qui change peut trouver opportun de faire souscrire à une personne protégée par une tutelle un fonds en actions “maison” en pleine crise financière en s’abstenant d’en informer le tuteur, sans aucun doc signé, sans autorisation du Juge des Tutelles…

      1. Comme un parfum ambiant qui trainait dans l’air en 2007-2008 et que nous avons surement partagé à des degrés différents Optimma.

        Moi ?, je ne me battrai pas contre ces vautours de banksters parce que je n’en ai pas les moyens financiers. Je laisse la Providence s’en charger !.

  5. Ce qui est “drôle”, c’est que la SG est muette sur ce sujet. Autant Natixis avait fait appel à un avocat 🙂

    Vous devez déranger Mr Chevallier, mais ils ne doivent pas oser aller plus loin, de peur d’ébruiter la vérité sur leur bilan 🙂

    1. Celà coule de Source limpide !.
      Il semble que la SG lit JP !, à en croire ses correctifs l’an passé ! ( cf les archives de JP accessibles à Tous ). Tous comme d’autres qui n’ont su que proférer des menaces arbitraires en leurs temps !.
      La guéguerre des comptes non transparents et traficotés de la part de nos chères banksters serait-elle de retour lors des bilans ?……..
      JP dérangerait-il ce “microcosme” ?…… .
      Que le “microcosme” ait conscience à l’esprit que ses magouilles nous dérange aussi, que nous n’avons aucune confiance en l’Etat des français !.
      Nous concernant, l’Espace Schengen UE est assez grand pour échapper à votre soviétisme Etat-Banque français sans nom !, et on laisse Mr Hollande et consorts faire leur Schow déplacé et non protocolaire devant la Commission de l’EU pour plaider leur cause d’Etat en Faillite dont vous avez bien participé Mrs les bankters !.
      C’est quoi le prochain show ?…. le Fmi ?!………..
      Avec Becassine à sa tête ?, il semble que l’étau se relache soudain pour la France !.
      Pas de quoi se réjouir !, pas plus que des taux d’intérêts bas !.
      La France est à fuir comme la peste !, surtout au regard de ses discours girouette et volapuk !.
      Et si sa population n’a pas compris, si elle ne s’informe pas, si elle n’anticipe pas……… qu’est ce que le reste du Monde peut y faire ?.
      Le Rsa a gagné le gouvernement actuel !, et il espère se le faire verser par l’UE !.
      A bon entendeur !.

  6. hefaillitos, dieu qui a de l'argent à gaspiller

    Oui, ils doivent avoir de l’argent à gaspiller à Natixis. Bonne nouvelle pour leurs stratégistes obligataires 🙂

    Ils ont tenté d’intimider Monsieur C mais il est bien plus malin qu’eux… j’avais bien aimé sa réponse dans l’article suivant.

  7. http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/societe-generale-ou-sont-les-6-milliards-de-profits-363776

    Dans cette article, il est dit que cette banque a basculé vers un “système de crédit anglo-saxon «origination-distribution»”. Si je ne m’abuse, cela désigne la titrisation des prêts effectués puis leur revente, c’est à dire une des raisons à l’origine des subprime par dilution de la responsabilité.

    Le document suivant affirme que cela permet de “contourner la règlementation sur les fonds propres (Bâle I,II,III)”

    http://federationbanques.cftc.fr/R%C3%A9flexions/Donn%C3%A9e/Que%20penser%20des%20banquiers%20et%20des%20financiers%20op%C3%A9rant%20chacun%20dans%20une%20activit%C3%A9%20si%20d%C3%A9cri%C3%A9e.doc

    Un avis ?

    1. Tritisation ?. Une fois qu’on a compris la leçon de 2007-2008 ! ………
      C’est comme les économies en Fcp, en or-papiers monnaie de singe !. Sans parler maintenant des Livrets et des assurances-Vie !.
      Bonne nuit !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *