Nomenklatura française : triples idiots !

Les membres les plus hauts de la nomenklatura française (le toujours jeune Baroin, Christian Noyé sous les dettes et notre histrion ignare) ont bien mérité le titre de triples idiots pour leurs déclarations tonitruantes (leurs attaques sauvages plutôt) contre le Royaume-Uni dont la situation économique serait d’après eux pire que celle de la France.

En effet, le meilleur et surtout l’indicateur le plus synthétique de la bonne et de la mauvaise santé d’une nation est le rendement des bons à 10 ans de son Trésor : 3,065 % pour la France contre 2,116 % pour le Royaume-Uni à l’ouverture des marchés ce matin,


Pire, depuis un an, la situation en France se dégrade fortement par rapport à celle du Royaume-Uni : les rendements français remontent au niveau de ce qu’ils étaient un an auparavant alors que ceux du Royaume-Uni ont fortement baissé.

Le Royaume-Uni, hors de l’€URSS avec de faibles taux d’imposition, surtout dans le secteur financier et bancaire, reste encore plus attractif que la France championne du socialisme taxateur sous le règne de notre histrion ignare en attendant pire.

9 réflexions sur “Nomenklatura française : triples idiots !”

  1. Vous n’êtes donc pas d’accord avec les arguments de Leap 2020,que la crise européenne n’est qu’une diversion pour cacher les problèmes de crédit du Royaume-Uni et des U.S.

  2. Mr Chevallier,

    Je pense qu’ils font semblant de nous faire croire que ce sont les autres qui ont des problèmes et PAS NOUS PAS NOUS.

    Ils ont bien conscience des difficultés et l’autre jour dans un reportage TV, il y avait justement sur le bureau de François BAROIN (fils de Michel BAROIN ancien patron de la GMF et Franc Maçon du Grand orient de France) une fiche sur laquelle était répertoriée les rendements des bons à 10 ans de la France
    et d’autres pays européens.

    Ils observent ces chiffres quotidiennement…

    La question que l’on peut se poser c’est ce qu’ils en font et là ….

    comme disait Jean Gabin ” Maintenant JE SAIS, JE SAIS QU’ON NE SAIT JAMAIS ”

    Ils ont les merdias avec eux et ils peuvent nous faire avaler n’importe quel couleuvre

    cordialement,
    jérome

  3. Mr Chevallier,

    Vous tenez la des propos incohérents…. Sans juger de la moins bonne ou meilleure santé de l’économie UK par rapport à la notre, vous tenez à longueur de journée des propos injuriant et dégradant les acteurs des marchés financiers comme politique. Si je suis d’accord avec vous sur ce point constatant leur irrationalité et leur aveuglement, je ne comprend pas comment vous pouvez considérer le rendement des obligations à 10 ans comme l’indicateur le plus juste pour mesurer la santé économique d’une nation sachant qu’il dérive directement de l’avis des marchés et pour grande partie des banques qui achètent ou vendent cette dette sur les marchés secondaires et qui -à juste titre- considérer comme incompétentes…

    Soit vous considérez le marché efficient et laisser gérer les institutions leur endettement, leur leverage etc etc et donc considérer leur pricing de la dette juste, soit vous considérez tout le monde comme des idiots ignares et dans ce cas la ne citez pas leur pricing comme indicateur.

  4. Les marchés sanctionnent l’incertitude. Les plans de sauvetage de l’Euro ne sont que des rustines géantes qui ne changent pas le système monétaire européen. Sur le long terme, cela ne se base que sur des promesses de réforme des budgets étatiques. C’est exactement le genre de promesse qui n’ont jamais été tenus en 30 ans, alors pourquoi maintenant. le Royaume-uni lui a déjà prouvé sous Tatcher qu’il était capable de se réformer. Les mesures déjà prises par Cameron sont dès aujourd’hui beaucoup plus ambitieuse que les réformes françaises à la marge, qui sont elles mêmes remises en cause par le favori des prochaines élections. Ce qui nous sauve en partie pour le moment, c’est que les investisseurs étrangers ne lisent pas nos journaux et ne réalisent pas vraiment la situation politique lamentable chez nous et le niveau de langue de bois de nos dirigeants.

    Si on conserve des budgets et des économies nationales différentes, sans moyen d’action national plus ou moins automatique et non politique, je suis bien d’accord avec Mr. Chevallier, l’Euro est condamné à l’explosion. C’est juste une question de temps.

  5. Il est très difficile de prévoir l’avenir dans des graphiques.Dans des politiques très différentes telles que celles Européenne ou Anglo-saxonne un perdant ou un gagnant va devoir ce faire jours sous peu,à mon avis.

  6. Vendredi 16 décembre 2011 :

    Le Fonds de secours de la zone euro (FESF) a nié aujourd’hui vouloir mettre en garde des investisseurs contre un éclatement de l’Union monétaire.

    Le Fonds européen de stabilité financière va ainsi supprimer du document de présentation de sa prochaine émission obligataire une clause informant les investisseurs de la possibilité d’un éclatement de la zone euro, un sujet devenu sensible, a-t-on appris aujourd’hui de source proche du FESF.

    Le Financial Times avait rapporté hier que le projet de prospectus mentionnait explicitement le risque de voir l’euro disparaître ou cesser d’être une “monnaie légale” à part entière.

    Une source du FESF a dit à Reuters que cette clause avait été ajoutée au document par des juristes, mais qu’elle n’avait pas été approuvée par la direction de l’institution et qu’elle ne figurerait pas dans la version définitive du texte.

    “La phrase avertissant du risque d’éclatement de la zone euro figurait entre crochets dans le projet et elle va être retirée”, a déclaré la source.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/12/16/97002-20111216FILWWW00295-le-fesf-nie-s-inquieter-de-la-fin-de-l-euro.php

  7. @ Zitouni, quand on voit le merdier dans lequel les politiques avec leurs copains des banques ont conduit le pays dans le mur, il n’y a pas de propos assez injurieux ou degradants a leur encontre.

    Le marche secondaire, ce n’est pas que les banques, ce sont aussi les investisseurs du monde entier, S’ils ne veulent plus de la dette francaise, ca veut bien dire quelque chose.

    @JM Chevallier, pour ce qui est des prelevements obligatoires au RU, croyez bien que ca a bien change depuis 13 ans, et le gouvernement Cameron va nous faire un deficit aussi large que l’abruti de Brown nous a laisse sans oublier le QE de la banque centrale qui a tout de meme imprime £275milliards…mais bon, il y a pire!

  8. Les taux sont à 2,11% parce que la Banque d’Angleterre achète des tombereaux d’obligations d’Etat.
    Étonnant que vous fassiez l’éloge d’une planche à billet keynésianiste à bout de souffle qui ne peut que se terminer par une implosion du GBP. Les anglais ne bénéficient pas de la suprématie du dollar qui laisse aux américains l’illusion de pouvoir se financer gratuitement pour toujours.
    Croyez-vous vraiment que les épargnant vont durablement prêter à un pays surendetté à -3% de taux réel ?

Répondre à merio Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *