Nordea 2012

Nordea est une banque d’Europe du Nord qui n’intéresse personne en dehors de cette région (Finlande, Suède, Danemark) mais elle fait partie des grandes banques mondiales présentant un risque systémique (les SIFIs).

Son multiple d’endettement, mon µ, le leverage, est trop élevé mais en baisse à 25,5 ce qui correspond à un ratio Tier 1 de 3,9 % seulement,

Document 1 :

Nordea2011 Q42012 Q12012 Q22012 Q32012 Q4
1 Assets716,204694,048708,824710,989677,42
2 Equity26,03425,87926,68727,43428,211
3 Preferred st-----
4 Goodwill2,5752,5952,6152,6352,656
5 Tangible eq23,45923,28424,07224,79925,555
6 Liabilities692,745670,764684,752686,19651,865
7 Leverage (µ)29,528,828,427,725,5
8 Tier 1 (%)3,43,53,53,63,9

Sommes en milliards d’euros. Estimations linéaires pour les écarts d’acquisition des résultats trimestriels.

Document 2 :

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 36 milliards d’euros pour respecter les règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan.

Document 3 :

La situation s’est dégradée en 2011. Comme je l’ai écrit précédemment : Une amélioration est possible dans l’avenir proche, ce qui s’est effectivement encore produit lors de ce dernier trimestre.

Cliquer ici pour voir les derniers résultats de cette banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *