Balance des paiements de la France, 2010

La Banque de France a publié récemment son rapport annuel relatif à la balance des paiements 2010…

Le point le plus important concerne la position nette de la France vis-à-vis de l’étranger, un concept essentiel auquel plus personne ne fait attention alors qu’il était l’objet des préoccupations majeures des économistes (et des dirigeants politiques) il y a une quarantaine d’années (il y en avait encore à cette époque là), du temps où personne ne parlait sérieusement de monnaie unique en Europe.

Depuis l’an dernier, la Banque de France publie les séries avec les investissements directs en valeur comptable et en valeur de marché,
Document 1 :

Complété par les données des années antérieures publiées l’an dernier, la tendance lourde est bien baissière : la position nette de la France vis-à-vis de l’étranger est de plus en plus déficitaire,
Document 2 :

En réalité, la situation est pire encore car les investisseurs étrangers ont acquis pour presque 1 000 milliards d’euros de bons du Trésor français fin 2010,
Document 3 :

Les dirigeants français considèrent que l’acquisition de bons du Trésor français par des investisseurs étrangers est doublement bénéfique car cela montre la confiance des marchés dans la dette publique française et cela permet d’apporter des capitaux qui réduisent le déficit apparent de la position nette de la France vis-à-vis de l’étranger, ce qui ne trompe que les idiots inutiles mais ils sont dominants.

Les montants des investissements en portefeuille des étrangers en France dépassaient de 350 milliards d’euros ceux des Français à l’étranger fin 2010
Document 4 :

… ce qui présente des avantages à court terme mais aussi des inconvénients, car, lorsque ces investisseurs verront tomber les dominos dans la zone euro, ils retireront leurs capitaux, ce qui révèlera l’ampleur des déficits réels de la position nette de la France vis-à-vis de l’étranger : 1 100 à 1 200 milliards d’euros, ce qui est beaucoup plus grave que le déficit public.

Ce sera alors trop tard pour agir positivement.

Ces dernières statistiques confirment mes analyses antérieures à ce sujet.

Cliquer ici pour lire le rapport annuel de la Banque de France relatif à la balance des paiements 2010.

2 réflexions sur “Balance des paiements de la France, 2010”

  1. bonjour. “lorsque ces investisseurs verront tomber les dominos dans la zone euro, ils retireront leurs capitaux…”

    quel serait l’enchainement logique des évènements si votre scénario arrivait ? merci

  2. Voulez vous bien choisir autre chose que le PIB pour vos comparaisons , en effet un pays qui aurait 99% de fonctionnaires pourrait avoir les mêmes chiffres que son voisin qui n’aurait que des travailleurs de l’industrie!!!!!!!

Répondre à ratel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *