Dexia 2° trimestre 2011

Une petite mise à jour s’impose pour Dexia : la situation s’est très fortement dégradée au 2° trimestre avec un multiple d’endettement, leverage en anglais, mon µ de… 73,5 !!!

Dexia200920102011 Q12011 Q2
Total des dettes567,449557,79577,665510,802
Capitaux propres pdg10,1818,94510,3896,945
µ (leverage)55,762,455,673,5
Tier réel (%)1,81,61,81,4

Dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner que le cours plonge. Il faut au contraire s’étonner que cette banque n’ait pas fait faillite depuis longtemps !

C’est le résultat de la collaboration des représentants des Etats belges et français pour le financement des collectivités locales, c’est-à-dire ce qui se fait de pire en €URSS !

Cliquer ici pour voir le… dernier (?!) rapport de gestion de Dexia et cliquer ici pour lire mon article sur Dexia après le 1° trimestre laissant entrevoir l’étendue du désastre public.

7 réflexions sur “Dexia 2° trimestre 2011”

  1. Meme la presse officielle s’y met avec un peu de retard:

    “Les actionnaires de Dexia amorcent un démantèlement de la banque” dans le Monde. “CRÉATION D’UNE “BAD BANK”. J’avais appele ca “junk bank” dans une intervention a l’un de vos articles. .

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/10/04/les-actionnaires-de-dexia-amorcent-un-demantelement-de-la-banque_1581851_3234.html#ens_id=1539096

    Grace a vous nous savions depuis pas mal de temps deja.
    Vous etes le meilleur. Mieux que ca: vous etes le seul ! 🙂

    Bravo pour la qualite de vos analyses.

    Stef.

  2. @Charles,

    Je ne suis pas sûr que vous ayez bien lu le PDF que vous citez.
    74 milliards d’euros = les actifs dont s’est déjà débarrassé Dexia et pas les actifs pourris qui restent.

    Est-ce que quelqu’un connaitrait la taille des actifs pourris repris par l’Etat ?
    Merci

  3. Dexia avait réussi, sauf erreur, le récent “crash test” des banques de l’UE (juin 2011): http://www.lessentiel.lu/fr/news/story/18278041

    Ces tests sont donc une vaste fumisterie !

    Soit les banquiers nous enfument, soit ce sont nos gouvernants, soit (et c’est peut être l’hypothèse la plus probable) ce sont les deux !

    Bref, cela amène à prendre avec de grandes pincettes les dires officiels sur l’état des banques de l’UE… (sic)

Répondre à DominiqueD. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *