Exposition des Gos banques françaises aux PIIGS

La BRI vient de publier les chiffres de l’exposition des Gos banques françaises aux PIIGS (II pour l’Irlande et l’Italie) fin 2010 : 646 milliards de dollars (US$),



Standard & Poor’s prédit une décote (une perte) de l’ordre de 15 à 70 % sur la Grèce, le patron de BNP en admettant pour l’instant 30 %.

L’ensemble des pertes peut être finalement gigantesque (une centaine de milliards d’euros voire davantage encore ?) pour nos Gos banques sachant qu’elles n’avaient globalement que 200 milliards d’euros de véritables capitaux propres fin 2010,

2010BNPCdt Ag GroupeSoc GenBPCETotal
Total des dettes1 933,401 659,301 085,701 001,105 679,50
Capitaux propres64,771,522,447,4206
µ (leverage)29,923,248,521,127,57
Tier réel (%)3,34,32,14,73,6

Dans ces conditions, il est compréhensible que le directeur général du FMI ait parlé de la nécessité inéluctable et douloureuse de recapitaliser un jour les banques européennes par… les contribuables !

Cliquer ici pour accéder à ce document de la BRI, page 90.

5 réflexions sur “Exposition des Gos banques françaises aux PIIGS”

  1. recapitaliser états et banques par les contribuables ..oui.mais uniquement par ceux qui ont bénéficié de ces dettes.
    Assurés vie accrochez vous.

  2. Compléter le beau tableau montrant que nos Gos ont un Tier réel entre 2.1 et 4.7, avec le montant de leur exposition à la dette Grecque, Irlandaise, et Portugaise, permettrait de se faire une idée encore plus précise de l’étendue potentielle des dégats…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *