Le Donald / un Mignon Poudré

Tout le monde est d’accord, les Américains ont eu le plus grand tort de voter pour le Donald car ce fou dangereux une fois élu conduit le pays aux pires catastrophes, et c’est ce qui vient d’arriver : la croissance du PIB réel est tombée dramatiquement à 4,0 % au 2° trimestre par rapport au trimestre précédent en taux annualisé (selon la présentation habituelle aux Etats-Unis),

Document 1 :

A titre de comparaison, la croissance du PIB en France a fait un bond prodigieux à 0,6% (selon la même méthode de calcul) grâce à la politique menée par le Mignon Poudré qui a augmenté le taux des prélèvements obligatoires (impôts, taxes et cotisations) alors que le Donald a eu le plus grand tort de les diminuer, surtout pour ce qui concerne le taux d’imposition sur les bénéfices des entreprises.

Pire encore : aux Etats-Unis, la croissance du PIB réel est sur une tendance ascendante particulièrement dangereuse depuis le 3° trimestre 2016 (c’est-à-dire depuis l’élection du Donald) et elle risque de dépasser les 3 % d’une année sur l’autre, ce qui serait épouvantable alors que la croissance française plonge irrésistiblement et magnifiquement depuis les deux derniers trimestres,

Document 2 :

Cerise sur le gâteau : cette croissance française s’accompagne de l’ascenseur social (c’est-à-dire qu’elle permet aux plus défavorisés de sortir de la pauvreté) comme le montre l’exemple de cette petite frappe (fils d’immigré marocain) issue d’une banlieue craignos de province qui a pu évoluer jusque dans les plus hautes sphères de la République, et même jusqu’au Palais de l’Elysée !
Cet exemple édifiant montre que la France est vraiment encore et toujours le centre du monde.

Sur la longue période, depuis l’après-guerre, la supériorité du socialisme à la française (enrichi depuis le début des années 80) se confirme une fois de plus face au libéralisme adopté aux Etats-Unis, pénalisé par un Donald qui défend d’abord et avant tout les intérêts de son pays,

Document 3 :

Les Américains sont au bord du gouffre. Ils souffrent. Ils ne survivent difficilement que grâce à l’aide alimentaire.
Ils n’ont plus rien à se mettre sur le dos, surtout les plus défavorisés, en particulier les femmes et surtout les noires qui sont toujours les grandes perdantes de ce capitalisme libéral sauvage.
Elles vivent dans le plus grand dénuement,

Document 4 :

L’agonie de la Grande Amérique est triste à voir.

20 réflexions sur “Le Donald / un Mignon Poudré”

  1. bonjour.J ‘ai oûie dire que Trump récolte les fruits de la politique d’Obama..en gros il ne fait que des conneries mais il a de la chance..

  2. çà me permet de faire un parallèle avec une émission de radio; ils parlaient de l’équipe “sky” .Il s’agit de cyclisme; mais à quand un coureur Français, vainqueur du tour de France? Jamais si ces derniers ne partent pas vers des équipes étrangères; en effet, sky a un budget de 40 millions.S’ils étaient dans notre cher pays, paradis fiscal comme chacun le sait, il leur faudrait le double….

  3. “aux Etats-Unis, la croissance du PIB réel est sur une tendance ascendante particulièrement dangereuse depuis le 3° trimestre 2016 (c’est-à-dire depuis l’élection du Donald)”

    Election ou érection du Donald ?

      1. Je trouve les graphs plus sexy que la kardash. Les graphs de JPC sont légendaires, uniques.
        Le Q de l’autre, bon….c’est pas mon type. Y en a trop !
        Ceci dit, pourquoi pas un peu de fun et de wtf. La vie est déjà si triste.

  4. Le mystère du Ϙ, (Ϙόππα), lettre à certaines époques effacée car trop évocatrice… des Mystères !

    On notera – c’est masqué sur l’image-, que la raie des fesse se prolongeant avec l’entre-cuisse est verticalité qui se croise avec le plis fesse-cuisse formant ligne horizontale, l’ensemble réalisant une croix faisant probablement écho à cette croix électrale d’une antiquité extrêmement profonde, antiquité “sacrée” à ce jour restée méconnue.

    Les Mystères ? De quoi s’agit-il ? On avait une conception d’un monde constituée d’alpha, sorte de vermisseau invisible aux sens humains mais que l’on pouvait décortiquer, sacrifier par appareillage spéciaux qualifié de Δ, Φ et Ϙ, ce dernier appareillage réalisant la perfection du sacrifice, Ϙ koppa alors dernière lettre de l’Alphagamme (primordial) et des alphabets en ayant été déduit.

    Se sacrifier sur un Ϙ en y laissant ses petits deltas motorisés, un rêve qui perdure et fait que, se concrétisant, le monde se perpétue….

    (voilà, j’ai étalé ma confiture !!!)

  5. Je trouve les illustrations de ce blog de plus en plus interessantes…

    Ce qui est le plus interessant sous le Donald, c’est le decollage tres clair du PIB “Manufacturing”
    Son obsession de campagne etait de remettre les laisses pour compte de la globalisation, peu qualifies, au travail, particulierement les minorites.
    Les democrates ayant abandonne la classe ouvriere et les petites classes moyennes du prive, au profit des “identites” et du marxisme culturel, ca promet de beaux resultats aux midterms dans les etats du nord.

    A propos des guerres commerciales du Donald, auxquelles nos journalistes ne comprennent strictement rien, pas plus que les bureaucrates de Bruxelles, j’encourage vivement la lecture de cette analyse dans le Financial Post (Canada). C’est du bon, du tres bon.
    —-
    https://business.financialpost.com/opinion/lawrence-solomon-trump-just-unveiled-the-new-trade-world-order-canada-not-included

    Stephane du Canada
    XOXO

  6. y a pas plus de reprise au usa que je suis jésus.

    trump ne fait que fermer les portes avant que le dollar ne soit plus monnaie de réserve unique et rapatrie au maximum les productions car la guerre de ressource dans la décennie à venir est inévitable.

    énergétiquement c’est rideau. y sont morts, comme tous les pays en occident..

    le calcul du pib aux usa prend non seulement la coke et les putes mais en plus l’indice de bonheur.
    si on prend la methode de calcul de shadowstat sur les bases réelles de calcul les usa sont en recession depuis 2004…

    http://www.shadowstats.com/alternate_data/gross-domestic-product-charts

  7. Déjà qu’on est un peu perturbé par la courbe des taux, voilà t’y pas que les courbes illustrées nous interpellent.
    pourrait-on confondre la chute des taux avec celle des reins, y a pas à dire, il y a corrélation,
    mais avec l’hiver … financier qui va nous tomber dessus, gardons la tête froide.

  8. la croissance française doit être à 8 pour cent. Chiffre qui illustre la surchauffe de notre économie (plein emploi chez les cadres, pénurie même d’où recours à l’immigration), surchauffe d’action logement et du logement social, surchauffe des sup de co et de tous les secteurs d’activité (surtout la SNCF mdr).

    1. Oui il y a bien une croissance. Des croissances même. Des dépenses, des fonctionnaires, de la connerie bobo-écolo-socialiste. La fRance a une histoire pathétique et un petit peuple. Avoir des croissances c’est super…

  9. Le bas du dos de la photo me fait penser a l’augmentation de dette US.Tout le monde peut faire 4% de croissance en empruntant autant.Encore qu’en réfléchissant bien,je ne pense pas que cela soit possible en France:creuser la dette de 1000 milliard,sans doute,mais faire 4% de croissance faut pas exagérer quand meme.
    Bravo monsieur Chevalier,vous avez enfin compris comment doper l’audience du site,le nombre de commentaires est la pour le prouver!

Répondre à ratel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *